Anne-Sophie et le loup

Le podcast Anne-Sophie et le loup – autofiction audio de 9×10 minutes

Le loup, c’est le nom qu’elle a donné à la peur qui la ronge depuis le 13 novembre 2015 et son choc post-traumatique. Cela fait 8 ans qu’elle traque le loup à travers toutes les thérapies possibles, elle a tout enregistré et elle va tout vous raconter. Chaque épisode contient également son histoire à part entière à travers un personnage secondaire, un univers sonore propre et une expérience
thérapeutique. C’est un récit à la première personne inspiré du réel mais fictionné.

Genre: un thriller à mourir de rire.
Comme son titre l’indique, on peut se demander si l’on doit prendre au sérieux ce récit quand
on écoute le podcast Anne-Sophie et le loup. Cette série épouse la forme d’un thriller à l’humour
absurde. Une menace constante, parfois invisible plane dans chaque épisode. Dans son
enquête, Anne-Sophie cherche à faire disparaître ses peurs aussi bien par ses thérapies que
par l’autodérision mais elles persistent. Le sound design et la musique servent une tension
constante. Elle cherche sans en avoir encore conscience à percer le mystère d’un
traumatisme enfoui, d’un loup encore inconnu. L’ambiance sonore contribue à créer le
suspense à travers des incantations chamaniques étranges, des confidences chuchotées,
des cris de créatures, des entretiens à la manière d’un interrogatoire, des silences
anxiogènes etc.

L’auditeur vit l’état de dissociation du personnage principal. Au bord de la folie, elle décide
d’enregistrer ce qui lui arrive pour être certaine qu’elle n’est pas coincée dans une bouffée
délirante et jusqu’au dernier épisode, on peut se demander si la série n’est pas juste une
immersion dans une bouffée délirante.

Thèmes : santé mentale, anxiété, thérapies, violences sexuelles

Autrice : Anne-Sophie Delcour
Réalisation sonore : Arnaud Forest
Production : Cordelia Flourens, Make Change Productions